L'empathie (roman policier)

  • Imprimer

lempathie Antoine Renand écrit là son premier roman qui a déjà été distingué par le prix Bête noire des libraires 2019. Le titre « l’empathie » est étrange pour un roman policier ;

c’est en avançant dans l’histoire que l’on se rend compte que ce titre correspond parfaitement à ce qui est écrit. Dans le Larousse, l’empathie c’est la « capacité à ressentir les émotions de quelqu’un d’autre, arriver à se mettre à la place d’autrui. » L’auteur nous dévoile des personnages hors du commun, tout d’abord chez les policiers avec Anthony Rauch et Marion Mesny, tous les deux capitaines à la brigade du viol. Ce sont deux personnages très éprouvés dans leur enfance, ce qui explique leur vocation : ils sont vraiment au service des personnes victimes de viol. Mais un être humain n’est souvent pas tout blanc ou tout noir et, jusqu’à la fin, l’auteur nous dévoile la personnalité de ses héros petit à petit et on a des surprises !
   Le « méchant » de l’histoire est vraiment terrible et rien ne semble pouvoir l’arrêter ; il est non seulement très intelligent, très fort physiquement et d’une intuitivité extraordinaire : c’est le Mal incarné ! « L’empathie » du criminel par rapport aux policiers est évidente (il semble lire dans l’esprit des policiers) et le titre prend tout son sens. L’intrigue est très prenante et jusqu’à la fin, on ne sait pas ce qu’il va se passer (qu’il est difficile de parler d’un roman policier sans ne rien dévoiler !) C’est un excellent premier roman…mais à réserver aux lecteurs avertis car, comme il est écrit sur la couverture « vous ne dormirez plus jamais la fenêtre ouverte » et peut-être que vous ne dormirez plus du tout!

Angélique.

Livre

L'Empathie / Antoine Renand.- Paris : Robert Laffont , DL 2019.- 1 vol. (446 p.) ; 23 cm.- ( La bête noire ).

Vous ne dormirez plus jamais la fenêtre ouverte. " Il resta plus d'une heure debout, immobile, face au lit du couple. Il toisait la jeune femme qui dormait nue, sa hanche découverte. Puis il examina l'homme à ses côtés. Sa grande idée lui vint ici, comme une évidence ; comme les pièces d'un puzzle qu'il avait sous les yeux depuis des années et qu'il parvenait enfin à assembler. On en parlerait. Une apothéose. " Cet homme, c'est Alpha. Un bloc de haine incandescent qui peu à peu découvre le sens de sa vie : violer et torturer, selon un mode opératoire inédit. Face à lui, Anthony Rauch et Marion Mesny, capitaines au sein du 2e district de police judiciaire, la " brigade du viol ". Dans un Paris transformé en terrain de chasse, ces trois guerriers détruits par leur passé se guettent et se poursuivent. Aucun ne sortira vraiment vainqueur, car pour gagner il faudrait rouvrir ses plaies et livrer ses secrets. Un premier roman qui vous laissera hagard et sans voix par sa puissance et son humanité.

ISBN 978-2-221-23888-2 (br.)

Renand, Antoine (1979-...) (Auteur)

Catalogue général BnF

Plus d'informations